Accueil » Le métier d’ostéopathe animalier » Devenir ostéopathe animalier

Devenir ostéopathe animalier

Métier, débouchés, salaire, diplôme et formation

L’ostéopathe animalier soigne les troubles musculo-squelettiques et myo-fasciaux des animaux. Le quotidien d'un ostéopathe animalier est très riche : il est amené à effectuer des manipulations sur les chiens, les chats, les chevaux, et beaucoup d’autres animaux. Certains se spécialisent en choisissant une formation ostéopathe équin ou une formation ostéopathe canin. Mais le coeur de métier reste le même. Diplômé d'une école d’ostéopathie animale ou ayant suivi un cursus de formation différent, les objectifs du praticien sont toujours les mêmes. Il a pour mission de soulager les boiteries, les raideurs, les pathologies viscérales et bien d’autres troubles (psycho-émotionnels, physiques, physiologiques). L’ostéopathie animale est aujourd’hui en pleine expansion. Les propriétaires d’animaux sont toujours plus nombreux à vouloir privilégier des médecines douces et efficaces. Si ce métier attire les passionnés, il n’en reste pas moins exigeant. Alors quelles sont les missions de l’ostéopathe pour animaux ? Quels débouchés et salaire espérer ? Connaissez-vous les étapes pour devenir ostéopathe animalier ? Savez-vous en quoi consiste la formation en ostéopathie animale et quelles sont les conditions d’admission ?
En quoi consiste le métier d'ostéopathe animalier ? 
Le confort et la mobilité animale sont les priorités de l'ostéopathie animale
5e0c85d220d7b_imagechat1
L’ostéopathie sur les animaux consiste à apporter un confort à l’animal.  Par des manipulations précises, l’ostéopathe animalier favorise l’évacuation des maux et des tensions.  Il agit aussi bien sur le plan physique, physiologique et psycho-émotionnel.  Il soulage les animaux souffrant de problèmes de locomotion, de digestion ou d’anxiété notamment. L’ostéopathie animale présente un aspect à la fois curatif et préventif. Il s’agit d’une médecine douce et efficace, qui présente l’avantage majeur de ne pas engager le pronostic vital de l’animal. Ce qui n’est pas le cas avec les opérations chirurgicales, qui comportent toujours des risques de complications (notamment avec l’anesthésie).

Un métier exercé par des professionnels diplômés

Ce métier est exercé par des praticiens diplômés (titulaires d’un D.O.A, Diplôme d’Ostéopathe Animalier. Il regroupe des docteurs vétérinaires et des ostéopathes animaliers. Ce professionnel a la possibilité de se spécialiser en ostéopathie équine ou en ostéopathie canine s’il le souhaite. Il est également possible de suivre une formation d’ostéopathie animale post bac pour les étudiants venant d’obtenir leur bac. Beaucoup de praticiens choisissent de suivre leur formation dans une école d’ostéopathe pour animaux.

Les compétences requises pour devenir ostéopathe pour animaux

La parfaite maîtrise de l’anatomie animale, des connaissances comportementales, chimiques, physiques et biologiques sont essentielles pour devenir ostéopathe animalier. Ce sont là les thèmes clés abordés dans la formation d’ostéopathe animalier. Il faut également avoir une grande sensibilité, faire preuve d’empathie, de patience et se montrer rigoureux à chaque instant.   
Quels débouchés et salaire dans le domaine de l’ostéopathie animale ?
5e0c899b2a0aa_imagevaches1
Si les débouchés d'un ostéopathe animalier n’étaient pas forcément très élargis par le passé, cela est en train de changer. En effet, le métier d’ostéopathe animalier est aujourd’hui en pleine expansion. En témoigne les multiples formations en ostéopathie animale désormais proposées. On constate aussi que le nombre de praticiens en ostéopathie animale a augmenté. Ils sont de plus en plus nombreux à choisir d’entrer en formation dans une école d’ostéopathie animale. Enfin, la demande croissante des propriétaires d’animaux (chiens, chats, NAC, chevaux, bovins, etc) dans ce domaine, montre que c’est un métier d’avenir aux multiples opportunités. A la fin de ses études, ce professionnel peut donc démarrer une activité libérale. Il sera alors amené à se déplacer auprès de ses patients, dans divers lieux et structures.

De nombreux animaux à soigner en France

Selon un sondage récent réalisé par Statista, plus de 50% des Français ont au moins un animal de compagnie et 18 % de ceux qui n’en ont pas souhaitent en adopter un. Le chat et le chien sont les animaux les plus présents dans les foyers, juste devant le cheval qui arrive en 3ème position. Que ce soit en milieu rural ou en zone urbaine, l’ostéopathe animalier ne manque donc pas de patients.

Combien gagne un ostéopathe animalier ?

La rémunération est variable dans ce métier. Elle dépend à la fois du motif de la consultation et du type d’animal recevant les soins. La zone géographique, la spécialisation et la renommée sont des éléments impactant également le salaire de l’Ostéopathe animalier. Les honoraires des consultations se situent le plus souvent entre 50 et 120 euros.  
Quelles sont les étapes pour devenir ostéopathe animalier ?
5e0ca5fe0538e_imagehorse
Pour devenir ostéopathe animalier, il faut suivre une formation dans une école spécialisée. Celle-ci doit proposer une certification inscrite au RNCP. Les conditions d’admission varient d’un organisme de formation à un autre. Etre titulaire d’un bac scientifique constitue une bonne porte d’entrée. Une spécialisation après des études de vétérinaire ou d’ostéopathie humaine est également possible.

Métier d’ostéopathe pour animaux : des parcours différents selon les profils

Les parcours pour devenir ostéopathe pour animaux diffèrent selon les situations. Les écoles d’ostéopathe pour animaux proposent généralement 3 cursus.
  • La formation d’ostéopathie animale initiale s’adresse aux étudiants ayant obtenu leur bac et souhaitant poursuivre leurs études au niveau bac+1.
  • La formation continue en ostéopathie animale est idéale pour les personnes souhaitant se reconvertir et pour les étudiants de niveau Bac+2.
  • Enfin, la VAE est une autre possibilité si la personne justifie d’une expérience de 3 ans minimum en ostéopathie animale.

Les conditions pour exercer ce métier

Tout praticien en ostéopathie animale doit figurer sur la liste de l’Ordre des vétérinaires. L’ostéopathe animalier doit pour cela réussir l’épreuve d’aptitude organisée par l’Ordre des vétérinaires. Elle comprend une épreuve écrite sur notamment la biologie, l’anatomie, la physiologie et la sémiologie des espèces, ainsi qu’une épreuve pratique. Pour s’y présenter, il faut justifier de cinq ans d’enseignement dans le supérieur. Les formations en ostéopathie animales sont celles qui préparent le mieux aux épreuves du CNOV...