Ostéopathie équine

Aujourd’hui, l’ostéopathie équine est de plus en plus pratiquée en France car elle est reconnue officiellement depuis le 23 juillet 2011. Il existe désormais des diplômes spécifiques pour devenir ostéopathe équin. La formation d’ostéopathe pour animaux est la formation par excellence pour pratiquer l’ostéopathie équine. L’ostéopathe équin est amené à traiter et soulager différents maux chez les chevaux. On vous propose d’en apprendre davantage sur cette spécialisation de l’ostéopathie animale.


Ostéopathie équine, définition

Cette médecine manuelle douce a pour objectif de diagnostiquer les difficultés de mobilité, les pathologies organiques et autres maux chez le cheval. L’ostéopathie équine vise à soulager les douleurs et rééquilibrer l’organisme grâce à des manipulations spécifiques. Le plus souvent, elle est utilisée comme médecine complémentaire à la médecine vétérinaire classique. Le cheval est le plus souvent soumis à des contraintes d’efforts ou des contraintes liées à l’équipement équestre. C’est le cas du cheval sportif notamment, dont la prise en charge ostéopathique est incontournable pour son bien-être. Bien mise en pratique, l’ostéopathie équine permet au cheval d’améliorer sa mobilité dorsale et sa locomotion de façon générale.


Quand l’ostéopathie équine est-elle utile ?

L’ostéopathe équin est un praticien capable de prévenir et traiter les troubles fonctionnels du cheval. Il peut donc agir à titre préventif ou curatif auprès de l’animal. De nombreuses situations peuvent mener le propriétaire d’un cheval à demander une consultation d’ostéopathie équine. Voici les cas les plus courants dans le milieu équin :

  • Pour le suivi sportif du cheval, en cas de baisse de tonus et des performances ou pour une difficulté spécifique à l’entraînement. Mais aussi en cas de douleurs constatées par le cavalier.
  • En cas de problème de mobilité, l’ostéopathe équin peut intervenir afin de soulager des douleurs dorsales, des raideurs ou une asymétrie par exemple.
  • L’ostéopathe pour animaux se déplace également pour des pathologies organiques chroniques en complément de la médecine vétérinaire classique. En effet, il peut aider à rétablir l’équilibre organique du cheval grâce à des manipulations et des techniques spécifiques. Les interventions peuvent être liées à des troubles digestifs ou des problèmes respiratoires.
  • En cas de problème traumatique, après une chute ou un choc notamment. Bien qu’il ne puisse guérir les fractures ou les entorses, il peut tout de même soulager l’animal des douleurs et aussi favoriser une meilleure rééducation en levant certains blocages ou des tensions.
  • Pour le poulinage, l’ostéopathe équin est parfois appelé par les propriétaires afin de rééquilibrer rapidement les chocs corporels éventuellement subis par la jument ou le foal. En effet, le bassin de la jument étant extrêmement sollicité au moment de la mise-bas, une assistance ostéopathique peut l’aider à retrouver une harmonie rapidement.
  • En cas de problèmes liés au comportement, afin de libérer les tensions et aussi de vérifier que cela n’est pas en rapport avec un problème de santé particulier.

Inconvénients de l’ostéopathie équine

Il y a des situations pour lesquelles l’ostéopathe pour animaux ne peut pas forcément résoudre le problème. Dans ce cas, il doit conseiller le propriétaire du cheval et l’orienter vers le professionnel adéquat (vétérinaire, maréchal, dentiste, etc). Enfin, il faut savoir qu’un vétérinaire peut également être formé à l’ostéopathie animale et pratiquer l’ostéopathie équine. Il existe aussi des spécialités comme l’ostéopathie bovine, l’ostéopathie canine ou l’ostéopathie féline.

Journée Portes Ouvertes – 20 Novembre

Découvrez l'ostéopathie animale à l'ESAO, visitez le campus et rencontrez l'équipe.

Inscriptions ouvertes